Taikiken

Le Taikiken est une pratique complémentaire à celle du Karaté, fondée par Maître Sawai

Daken Daken  Technique de frappe Technique de frappe

« technique de frappe » (chinois : da quan)

Hai Hai  Ramper Ramper

« ramper » (chinois : moca bu), étude de la marche, une concentration plus particulière sur les jambes. Le Hai permet d'assurer la protection du corps face à des attaques.

Hai

Hakkei Hakkei  Jaillissement de la force Jaillissement de la force

« jaillissement de la force » (chinois : fa li), des exercices qui permettent de contrôler et d'utiliser le hakkei.

Hanzen Hanzen

Demi posture : posture de combat

Harai-te Harai-te

 

Iwama Norimasa Iwama Norimasa

Iwama Norimasa fait partie de la première génération des étudiants de Kenichi Sawai. Il continue d'enseigner activement. Il est aussi un expert de premier plan de Karate et Kobudo.

Iwama Norimasa fait partie des étudiants de Kenichi Sawai qui ont introduit le Taikiken en Europe dans le début des années 70. De nombreuses vidéos sont disponibles.

Iwama Norimasa

Kenichi Sawai Kenichi Sawai

Fondateur du Taikiken

Kenichi Sawai

Mukae-te Mukae-te

 

Neri Neri

« pétrir » (chinois : zoubou shi li), étude de le l'ensemble du corps en mouvement. Les Neri sont les techniques d'attaque et de défense du Taikiken. Voici les Neri de l'Iwama Ryu :

Ritsu Ritsu  Arbre Arbre

Donne son nom à Ritsu Zen, la position de l'arbre en Taikiken

Ritsu

Ritsu Zen Ritsu Zen  Position de l'arbre Position de l'arbre

Position clef du Taikiken, la position de l'arbre. Ritsu zen est aussi une position de méditation (Zen=calme).

Les pieds sont écartés, un peu plus que la largeur des épaules. Les mains sont tenues devant comme si vous teniez un arbre. Les yeux voient mais ne regardent pas. Les genoux sont déverouillés, le bassin en legère rétroversion.

Au départ, tenir cette position 15 minutes est douloureux. Avec l'expérience, vous saurez rester une heure dans cette posture de méditation debout !

Ritsu Zen

Sashi-te Sashi-te

 

Shuishu Shuishu

« poussée de mains » (chinois : tui shou), un exercice de Yuri avec un partenaire.

Taikiken Taikiken

Le Taikiken est un art martial créé par Kenichi Sawai, japonais. Il est grandement inspiré du Tai Chi. Le Ki, c'est l'énergie et Tai veut dire Grande. Maitre Oyama, fondateur du Kyokushinkai a beaucoup travaillé avec Maitre Sawai.

Nous pouvons lire sur le blog de Victor R. :

"Ainsi de grands Sensei ont poussé très loin les recherches dans ce domaine. On citera évidemment Maître Oyama,  plus récemment Maître Matsui mais aussi et surtout Maître Royama.  Ce dernier au moyen  de spectaculaires démonstrations a su démontrer qu’une utilisation optimale de l’énergie pouvait donner des résultats étonnants… La pratique de base est posturale, mais très vite le pratiquant passe au travail dynamique. Alors Branchchief de la branche Russe du kyokushinkai, Maître Royama a intégré cette pratique dans la formation des compétiteurs, estimant qu’un combat devait être bien plus qu’un choc entre deux athlètes s’opposant force contre force… La fluidité, l’absorption, la gestion des appuis ont dès lors occupé une place centrale dans la pratique du kumite de haut niveau. Maître Hiroshige a réalisé le même travail au Japon. Tous deux ont obtenu des résultats allant au delà de toute espérance, formant ainsi quelques combattants de légende…"

Une vidéo en japonais sur Kenichi Sawai:









Une vidéo en japonais sur Royama:








Le Kihon créé par Masashi Saito:








Et enfin, de très bon kihons et kumites, joliment démontrés:







Yuri Yuri

« essayer la force, osciller » (chinois : shi li), exercices en mouvement, une occasion pour l'élève de ressentir le mouvement différemment.